J'ai des choses à dire

Le laisser grandir.

Difficile de lâcher la bride, de lui laisser prendre son envol peu à peu. Mon Numéro Bis, mon dernier, mon tout petit.

Ça commence par des petites choses qui peuvent paraître insignifiantes mais qui au final, ne le sont pas.

Cesser de lui mettre un bavoir à table et lui donner une serviette de grand, comme son frère aîné.

Le laisser déplacer les objets fragiles, les plantes et même la statuette que j’aime comme la prunelle de mes yeux afin qu’il puisse faire la poussière des meubles. Puis le laisser remettre à sa place chaque objet comme un grand. Fermer les yeux, tendre l’oreille et voir un grand sourire éclairer son visage. L’entendre dire: »Tu as vu maman, j’ai des gros biscotos! ».

Ne pas le bisouiller à longueur de temps, même si j’en crève d’envie. Céder à la tentation quand même parfois.

Cesser de le mettre à la sieste à l’école et le voir ravi de cette décision.

Le laisser couper les fruits avec un couteau. Être vigilante, ne pas intervenir, l’observer si concentré et fier de lui.

Me retenir de lui remonter la fermeture Eclair de sa parka et de lui mettre sa capuche devant ses copains.

Le regarder se servir du jus d’orange. Résister à l’envie de lui ôter la bouteille des mains. Serrer les dents et penser à aller chercher la serpillère. Même pas besoin, il a de gros biscotos…

Je n’ai pas vraiment hâte qu’il traverse la rue tout seul, aille chercher le pain ou encore…me demande les clés de la voiture.

Mais ça arrivera un jour, et ça sera toujours trop tôt pour moi.

DSC_1035

Publicités

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s