La vie à 4

L’objet à abattre.

Tu rentres d’une soirée fort sympathique entre amis. Tes Nains ont été absolument fabuleux puisque ils ont eu la délicatesse de ne pas t’appeler toutes les cinq minutes, trop occupés à sauter comme des cabris dans la piscine.

Sur le chemin du retour tu rêves de retrouver ton fidèle ami, celui qui ne te déçoit jamais, ton matelas.

Tu arrives et tu mets tes Nains en pyj’. Tu passes sciemment l’étape brossage de dents-débarbouillage. De toute façon, à une heure du mat’ personne n’ira vérifier s’ils ont l’haleine fraîche. Tu mets les Nains au lit et tu t’apprêtes à retrouver Morphée qui s’impatiente.

Et soudain, un cri dans la nuit: « J’ai pas mon doudou!!! »

Commence alors l’inénarrable quête du doudou. Tu ratisses toutes les pièces pendant que ton Nain déclenche l’alarme: la chouine.

Tu essaies de convaincre le Nain larmoyant: il en a une dizaine dans le lit, il peut le remplacer aisément, non?

Non.

Il lui faut son Petit, une espèce de petit ours grisâtre et malodorant qui va te pourrir la nuit.

Tu essaies de te remémorer qui t’ a offert ce chiffon à sa naissance, histoire de lui passer un petit coup de fil nocturne pour lui déclarer tout ton amour.

L’horloge tourne, on dirait des abeilles dans une ruche. Mais il est où ce fucking doudou?

Tu rentres à nouveau dans la chambre de ton Nain pour lui annoncer la tragique nouvelle: il va devoir dormir sans. Il s’effondre. Tu es au bout de ta vie.

Tu réussis malgré tout à lui faire accepter que pour une nuit (qui se réduit comme une peau de chagrin) Le Gros peut remplacer Le Petit. Il renifle puis acquiesce. Tu sautes sur l’occasion et enchaînes bisou-je t’aime-bonne nuit- à demain (dans quelques heures en fait).

Dès potron-minet ton Nain déboule car il n’a pas oublié qu’il a perdu son doudou. Le Nain n’oublie pas ce genre de choses. En revanche il en a oublié son petit déjeuner tellement l’angoisse le tenaille. Il entreprend sa quête à son tour, frénétiquement. La journée va être longue.

Et là, ton autre Nain apparaît, le cheveu hirsute et la paupière gonflée. Il tient dans sa main le saint Graal: le Petit.

Ton Nain se précipite, il s’illumine à la vue de son doudou et lance:

« Ah oui! Je l’avais mis au coin derrière la porte de mon frère… »

De cette expérience tu en tireras trois leçons:

1) Tu n’offriras pas de doudou comme cadeau de naissance car tu n’as pas envie d’être réveillé(e) par une mère hystérique en détresse.

2)Tu enseigneras à ton Nain qu’on ne met pas quelque chose (ou quelqu’un) au coin toute une nuit au risque de l’oublier. Ça peut faire des dégâts.

3) Si une mauvaise amie t’offre un doudou, tu l’équiperas immédiatement d’un portable. Ainsi, tu pourras le faire sonner si ton Nain l’égare.

Publicités

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s