Luttons!

Et puis nous sommes sortis.

J’ai chaussé mes baskets, tu as enfourché ton vélo.

Nous avons emprunté ce chemin que nous connaissons bien. Tu m’as dépassée et t’es retourné pour me lancer un sourire. La vision de ta frimousse édentée, rougie par le vent et rehaussée du casque bleu de rigueur m’a arraché le premier rire de la journée.

Tu pédales, fort et vigoureux, l’esprit libre.

Je te suis telle un automate, le coeur serré, l’estomac retourné, l’esprit embrumé.

Soudain tu t’écries en apercevant une buse qui nous survole. Il faudra qu’on dise à papa qu’on en a vu une! Tu me parles de la récolte de betteraves, du tracteur qui laboure et de celui qui sème. Tiens, c’est là que mon frère a fait une cascade la semaine dernière. Et tu as vu la forêt comme elle est belle. Tu me pousses un peu, y’a une côte! Et tu te souviens, on avait vu un gros frelon dans ce buisson quand on avait ramassé des mûres. Et les oies sont dehors aujourd’hui. Il pleut un peu mais on s’en fiche, c’est pas important. Je suis content d’être avec toi, on est bien tous les deux. On prend à droite? C’est où la droite déjà?

Et je bois tes paroles. Tes paroles d’enfant candide qui ne voit que la beauté du monde qui l’entoure. Elles réchauffent mon coeur meurtri et mon âme en peine.

Moi aussi je suis contente d’ête ici avec toi. Tu ne peux imaginer à quel point.

Publicités

4 commentaires sur “Et puis nous sommes sortis.

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s