Suède·Voyages

Stockholm: 3 jours, 2 Nains.

image

Jour 1: Gamla Stan ou Gangna style, selon Numéro Bis.

C’est la vieille ville, celle qui a donné naissance à la capitale. Il y a très peu de voitures et la plupart des ruelles sont piétonnes. On s’y rend en transports en commun, c’est facile et pas trop cher si on achète une Traveller card (7jours-30€/adulte. Gratuit pour les Nains de moins de 7ans). C’est mignon, les façades ocres des habitations ont un petit côté méditerranéen étonnant.

imageimage

image

image

Honnêtement, les Nains n’apprécient guère nos déambulations et marchent le nez collé au pavé. Doudou a mal aux jambes, au dos, au nombril. On leur épargne la visite du château royal (Kugliga Slottet) et on attend juste la relève de la garde royale à 12h15 tapantes, en fanfare s’il vous plait. Sympa, les Nains peuvent s’extasier devant les cors, les trombones et la grosse caisse, ils se refont la cerise.

image

image

On se trouve un coin d’herbe pour pique-niquer sur l’îlot des chevaliers, Riddarholmen, alors qu’une dizaine de mamies s’adonnent à une séance de gym dans le gazon à quelques mètres de nous, sous le regard de nos Nains interloqués.

image

image

On file sur l’esplanade qui nous offre une jolie vue sur l’hôtel de ville. Doudou se fabrique un téléphone portable avec un pavé et Numéro Bis jette des cailloux dans l’eau en criant. Amis suédois, nous sommes bien là.

image

On décide de rentrer, les Nains en ont plein les pattes. On prend le métro et Numéro Bis se rend compte que les suédois parlent deux langues et que donc, « ils ont deux langues accrochées dans la bouche ». Voilà.

Jour 2: le jour des Nains.

Direction the place to see in Stockholm, le Vasamuseet (13€/ adulte- gratuit pour les Nains). C’est l’histoire d’un gigantesque navire du 17e siècle qui a attendu le jour de sa mise à l’eau pour couler au bout de vingt minutes. Pas de bol quand même. Et ce n’est qu’au bout de trois cents ans environ qu’il a été ressorti de la vase et de l’eau puis reconstitué intact.

image

Les Nains sont impressionés et nous aussi d’ailleurs. Les audioguides en francais se téléchargent sur portable. On teste mais les Nains ne se montrent pas vraiment enthousiastes… On se contente d’admirer le navire et les pièces reconstituées montrant la vie à bord. On regarde les canons, on pèse les boulets et les épées, on prend toute la mesure de l’immensité du bateau. La visite nous prend deux bonnes heures puis on sort sous la pluie en quête de nourriture pour les fauves.

On se pose au Blå Porten Café, à côté du musée ABBA. L’entrée n’est pas facile à trouver mais ça vaut le coup: une grande terrasse fleurie s’offre à nous mais on préfère manger au sec.

image

On fait les gourmands et les Nains testent le fameux plat national Kötbullar, des boulettes de viande avec une sauce aux airelles, accompagnées de pommes de terre. Evidemment ils ne mangent pas les airelles. Nous on opte pour le saumon et sa salade de pommes de terre aux capres et à l’aneth. On poursuit avec des tartes au crumble et des kanelbulle, viennoiserie à la cannelle. On  a la panse bien remplie et le compte en banque bien vidé.

image

Pour narguer la pluie on se rend à l’expo gratuite sur les Vikings à Historiska museet et on participe activement aux ateliers: jeu de la corde, atelier de forge, tir à l’arc et déguisements.

image

Une fois les Nains repus d’activités ludiques, on parcourt l’exposition de bijoux, armes, vêtements, huttes vikings. Et ça les passionne! A partir du moment où il y a des boucliers, des squelettes et des trucs qui brillent, ils sont contents.

image

On reprend le métro et on reste toujours aussi étonnés devant la décoration des stations.  Et Numéro Bis fait ce constat surprenant : »C’est calme, y’a pas de bruit. » En effet, Stockholm n’a pas l’effervescence  que nous connaissons d’une capitale, ni son bruit assourdissant. Les gens sont paisibles et souriants, les transports en commun peu peuplés et silencieux. Sauf en ce moment: nos Nains les empruntent.

image

image

Station Tekniska

Jour 3: l’incontournable parc Skansen.

Le parc de Skansen sur l’île de Djugården abrite un zoo, une Suède miniature et plein d’attractions pour les Nains. C’est samedi, on se dit que le parc va être bondé mais on le tente. On arrive vers 10h, il n’y a personne et les tarifs ne sont pas prohibitifs: gratuit pour les moins de 6 ans, 6€ ensuite puis 18€ par adulte. On trouve ça plutôt correct, d’autant plus qu’on va y passer la moitié de la journée.

On débute la visite du zoo, les Nains se réjouissent de voir des ours, loups, élans et autres bestioles scandinaves entre deux Savane et quatre crêpes Wahoo (fil rouge de ce séjour, vous aurez remarqué).

image

Numéro Bis est malgré tout au bord de l’hypoglicémie, il FAUT s’arrêter pique-niquer. On sort les indétronables jambon-fromage home made au vu des tarifs rédhibitoires des encas suédois. Les deux  cornets de glaces à 138KR soit 14€ nous ont refroidis un tantinet la veille… Bref. On mange près de l’aire des tout petits, Lilskansen, et les Nains vadrouillent librement entre les lapins et les paons, sandwiches à la main.

image

Une fois les Nains calés, la visite peut se poursuivre dans le calme et la sérénité. Ou quelque chose qui s’en approche. On arpente la Suède miniature et ses dizaines d’habitations authentiques reconstruites sur le site.

image

Les Nains adorent rentrer dans les « cabanes » pour y découvrir l’artisanat d’antan. On goûte au pain suédois, on joue aux jeux suédois, on observe un potier suédois travaillant sur la musique traditionnelle…du film Gost. Manque plus que Demi Moore et on se refait la scène.

image

Allez, on termine  la visite en prenant le funiculaire, descente ponctuée de « youhou », « c’est génial », « c’est top » et de « on disait qu’on s’écrasait ». On quitte le parc pour nous diriger en tramway vers le sud de Djugården, partie boisée et agréable à sillonner.   On fait une pause café à Ekorren. 6€ les deux jus, en vous remerciant. Demain on prendra le thermos.

image

Publicités

6 commentaires sur “Stockholm: 3 jours, 2 Nains.

  1. Nous avons nous aussi pique-niqué sur l’île des chevaliers, sur vos pas, et découvert que suite à des fouilles archéologiques (au départ dans l’optique de construire un parking pour le Parlement, qui siège sur cette ile), un joli musée médieval avait vu le jour à cet endroit : gratuit, interactif, il montre les origines de Stockholm et a plu à toute la famille!

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,
    J’ai été très intéressée par votre voyage en Suède. Nous partons quatre jours à Stockholm en Octobre. J’aimerais savoir si vous avez pris un pass transport et visites et si cela existe toujours. Ce n’est pas très clair sur internet.
    Merci de me répondre . Je sais que votre temps est compté
    Bonne rentrée

    J'aime

    1. Bonjour Liliane,
      Le pass dont vous parlez n’existe plus depuis l’an dernier. Je vous conseille de prendre une carte de transport prépayée. Renseignez vous dans les stations métro, ils sont charmants et bienveillants! Les entrées aux musées ne sont pas excessives. Bon séjour et profitez bien des couleurs d’automne !

      J'aime

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s