Suède·Voyages

Archipel de Stockholm # Grinda


L’île de Grinda se trouve à deux heures de bateau à l’est de Stockholm. Quand nous avons commencé à organiser notre voyage en Suède il y a quelques mois, j’avoue que cette île m’a fait envie: encore à l’état sauvage en grande partie, peu de touristes étrangers, juste des suédois qui viennent passer le week-end en été dans des stuggas, ces fameuses petites baraques rouges que j’aime tant.

Alors, pourquoi pas nous?

On embarque sur le Valarö depuis Stochkolm un matin ensoleillé. Nos sacs à dos sont chargés du strict minimum: des sandwiches, des sacs à viande, des serviettes et nos maillots de bain. On va passer une nuit dans une stugga au sud de Grinda et on rêve ce moment depuis des lustres: tous les quatre dans la cabane au milieu des bois, ça sent la petite aventure. D’ailleurs, Doudou a une vision un peu édulcorée de l’île:


Le paysage est toujours aussi fabuleux puis on accoste enfin à norra Grinda (Grinda nord).


Partis en quête de la clé de notre stugga, on passe devant l’unique hotel de l’île, plutôt chic avec un petit déj’ à 15€. Pour les budgets plus serrés il y a une immense aire de camping (vaste prairie équipée de toilettes sèches et douches à panneaux solaires) ou encore une grande auberge de jeunesse.


Notre stugga est à un petit kilomètre à pied, il n’y a aucun moyen de transport sur l’île.

La voilà! Le confort est sommaire mais tout le nécessaire y est: quatre lits et une petite cuisine avec ustensiles. On a l’électricité mais pas d’eau, faut pas exagérer quand même. Un bloc de douches solaires à quelques mètres, un cabanon de toilettes sèches… On entend même Laurent Gerra fredonner « Ma cabane au fond du jardin » et nous …hé bien on est content comme des gosses qui découvrent une île au trésor.

C’est pas tout mais la mer nous attend ou plutôt les Nains attendent la mer…

Après un petit barbecue improvisé, on part se promener dans la forêt. Les jours sont longs en été ici: en ce moment, le soleil se couche vers 23h et se lève vers 3h. Autant dire qu’il ne faut pas être très sensible à la lumière, sinon réveil assuré au beau milieu de la nuit!


Les Nains s’endorment comme des souches dans notre cabane au fond des bois puis viennent nous sauter dessus au petit matin. On plie bagage, on se bombarde de produit anti-moustique et on attaque la traversée vers le nord de l’île par un sentier forestier. Une promenade dans les bois de trois kilomètres pendant laquelle on a fait une razzia sur les myrtilles. Ça m’a rappelé nos cueillettes quand j’étais enfant (voir L’odeur de la montagne).

Le sentier débouche sur une plage magnifique, on s’installe à l’ombre sur les rochers et les Nains entament une partie de pêche à la main. Nous on reste ébloui devant le spectacle.

Notre excursion touche à sa fin, on embarque après avoir levé le sémaphore sur l’embarcadère pour signaler notre présence au prochain bateau.


Grinda, un souvenir magique.

Publicités

2 commentaires sur “Archipel de Stockholm # Grinda

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s