La vie à 4

Le magasin de sport.

SONY DSC

13h. Tu te gares devant le magasin de sport et avant de descendre de la voiture, tu donnes les consignes à tes deux Nains:

  • on ne fait pas une partie de foot dans le magasin.
  • on ne se cache pas sous les rayons de vêtements.
  • on ne fait pas rebondir tous les ballons que l’on trouve.
  • on ne grimpe pas sur tous les vélos, rameurs et autres appareils de musculation.

Maman n’en a que pour quelques minutes, tout va bien se passer.

Tu entres, les Nains te précèdent. Ils se dirigent droit vers les ballons. Ça va être long.

Tu t’arrêtes au premier rayon et tu lorgnes sur une paire de chaussettes de running. Ben oui, chacun son truc. Entre le moment où tu prends la paire et le moment où elle atterrit dans le panier, tu t’entends dire: « Pose ce ballon de basket, non pas celui de rubgy non plus, ne cours pas, et arrête avec ce ballon de foot, où est ton frère? va voir sous le rayon des joggings. »

La paire de chaussettes est enfin dans le panier.

Soudain, un de tes Nains surgit du rayon randonnée en geignant: « Mamaaaaaan! faut que j’aille aux toilettes, viiiiiiite ça presse, viiiite je peux pas me retenir! »

Souviens-toi que tu l’as mis au monde. Tu l’aimes.

Tu jettes le panier, tu attrapes son Nain de frère au vol et vous courrez ensemble vers les caisses en quête d’une âme charitable qui laissera ton Nain accéder aux toilettes privées du magasin.

Dieu (si Dieu il y a) vous a la bonne aujourd’hui et t’envoie Maxime du rayon vélo qui, au vu de ton regard implorant, du Nain se tortillant et du deuxième Nain bondissant, prend pitié.

Vous voilà traversant la réserve sous les « huuu y’a plein de ballons ici! » du Nain bondissant, parcourant les vestiaires des employés et les bureaux. Maxime t’indique que c’est la compta ici. Ok, merci pour la visite guidée. Vous passez par le petit réfectoire où quatre employés mangent leur gamelle et tu te confonds en excuses avec un « C’est une urgence… »

Maxime te montre the heaven door et tu t’y engouffres avec tes deux Nains. Dieu (si Dieu il y a, encore) t’a vraiment très à la bonne et a mis à ta disposition papier toilette, lavabo avec savon et bombe désodorisante. Tu as connu des situations beaucoup plus critiques avec tes Nains.

Au bout de dix bonnes minutes, vous ressortez et tu repasses devant les employés qui boivent leur café, devant la compta, les vestiaires, les bureaux, l’escalier métallique, la réserve sous les « huuuu y’a vraiment plein de ballons ici! » et Maxime t’attend tout sourire au rayon vélo. Tu lui en achèterais bien une douzaine pour le service qu’il vient de te rendre mais tu vas te contenter de le remercier et de récupérer ton panier resté au milieu du rayon running.

Il est 13h35, tu as une paire de chaussettes dans ton panier. Il te reste à trouver un jogging en 8ans, un pantalon chaud en 6ans et ton Nain qui est parti se cacher sous un rayon de vêtements.

 

Publicités

Un commentaire sur “Le magasin de sport.

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s