Allemagne·En vrac

Brême et ses musiciens, entre autres.

Nous avons quitté notre brouillard picard pour faire connaissance avec le crachin nord-allemand. Rien ne nous arrête, on aime l’aventure.

On est allé traîner nos guêtres à Brême, une jolie ville de 500 000 habitants environ.

allemagne-map

En amont, on avait lu le conte Les musiciens de Brême des frères Grimm pour que les Nains comprennent un chouïa les références qui jalonnent la ville. Pour revoir tes classiques ou pas, c’est ici:

conte-grimm-musiciens-de-bremePour la version 2.0, c’est là:

On se gare facilement dans un des innombrables parkings, au plus proche de la Place du marché, cœur névralgique que la ville. Ça crachine encore et toujours, mais rien de bien effrayant. On découvre la petite fête foraine, le marché aux fleurs au pied de la cathédrale St-Pierre puis on sillonne les ruelles piétonnes aux briquettes rouges. L’architecture nous rappelle Amsterdam ou encore Bruges. On est dans le Nord, quoi.

breme-6

breme-1

breme-1

On fait une pause sucreries au Bonbon Bremer, où l’on achète les berlingots locaux et où les Nains s’extasient devant les ouvriers travaillant le sucre pour fabriquer les friandises.

breme-2

On file sous les gouttes vers le quartier Schnoor, magnifique et immanquable! Un dédale de ruelles étroites aux maisonnettes colorées et aux devantures joliment décorées.

breme-10

breme-4

breme-5

LA crise approche: les Nains ont faim. De fait, on se rue dans un petit restaurant, le Kleine Braterei (Am Landherrnamt 5) où l’on dévore des plats simples locaux mais très bons au demeurant: un inévitable hareng et une incontournable wurt…. Cerise sur le gâteau: le prix très correct de 45€ à quatre, bière et petit cadeau pour les Nains compris.

L’après-midi s’annonce toujours plus grise et pluvieuse, on décide donc d’aller se mettre à l’abri à la Cité des Sciences Universum. En général, on s’y colle à chaque fois:  Amsterdam, Stockholm … les Nains adorent. On reprend la voiture pour nous y rendre car le site est en périphérie. Si tu ne souhaites pas avoir un aperçu de la grandeur de la ville, veilles à rentrer la bonne adresse dans le GPS. A une lettre près, tu peux arriver sur le parking d’un Lidl au bout de 25 minutes de trajet au lieu du parking de la Cité des sciences. La bonne adresse c’est: Wiener Straße et pas Wierenstraße. Remarque, ça peut te valoir un bon fou rire d’une trentaine de minutes, le temps du trajet retour, en somme…

Donc, si tu sais copier correctement une adresse dans ton GPS, tu atterris ici:

breme-9

Le site foisonne d’activités et d’expériences sans que l’on soit gêné par la langue de Goethe, contrairement à Amsterdam où si tu ne parles pas néerlandais, les moments de solitude sont assez fréquents. On y « passe son bonheur » toute l’après-midi, comme dirait Numéro Bis.

17h, il fait nuit. Oui, c’est ça l’automne en Allemagne.

Mais ça vaut sacrément le détour.

breme-3

Publicités

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s