Slovaquie·Voyages

Slovaquie, Top 5 et making off.

Après quinze jours de vadrouille dans le pays, voici notre Top 5 (à savoir que nous n'avons pas exploré l'est du pays):

– la vieille ville de Bratislava et surtout l'église bleue



– le château de Spiss (voir Roadtrip slovaque)

-la ville de Banska Stiavnica (idem)

– les grottes de glace de Dobsinská (idem)

– La ville de Trnava


Ce qui nous a le plus surpris :

– le pays est en construction, en plein boom: travaux sur les routes, aménagements du territoire, explosion des lotissements.

-la multitude d'épiceries, les Potraviny, et des bars surtout dans les coins les plus paumés

– les couleurs parfois improbables des façades des maisons

-le prix des repas (entre 3 et 5€ si on choisit parmi le menu du jour)


– les clochers en forme de bulbe

Ce qui nous a le moins plu:

-les petites Carpates

– le château de Červeny Kamen

Nos rencontres fortuites:

-des épiciers charmants qui ne parlent pas un mot d'anglais mais qui sourient

-une française expatriée à Travna et ravie de l'être

-un caissier qui nous a regardés, éberlué, en apprenant qu'on était français.

– une jeune slovaque, ravie de faire la causette avec nous sur son pays.

Slovaquie, le making off

1)  Footing le long du Danube, les Nains nous devancent en vélo. Soudain, Doudou sort de la piste cyclable et dévale le haut fossé sous nos yeux. Numéro Bis descend de son vélo et saute comme une puce de panique devant son frère en contre-bas.

Doudou est empêtré dans son vélo dans le fossé, menton écorché et deux énormes hématomes en souvenir de sa cascade.

2) On prend la barge pour traverser le Danube. En patientant, Doudou joue dans les herbes qui longent le fleuve. Hurlements soudains, sauts, course effrénée de panique, gesticulations, cris. On le regarde, stoïques.

Piqûre de guêpe.

3)19h. Le bar où l'on sirote nos cocktails surplombe le Danube. Sur l'autre rive, le musée d'art moderne nous nargue. Pendant que l'on profite de cet instant de calme les Nains jouent à jeter des cailloux dans l'eau à quelques mètres de nous.

Numéro Bis apparaît soudain, la mine déconfite.

"-Ben…c'est qu'il faut que vous veniez parce qu'il a glissé dans l'eau.

-ah… et il est beaucoup mouillé ?

-oh… non…que jusqu'aux épaules…"

4) Pas de volets aux fenêtres en Slovaquie. Soit tu es prévoyant et tu as pris un masque de nuit, soit tu adoptes la technique de Monsieur S. : chaque matin vers 5h, tu apposes délicatement un tee-shirt sur ton visage qui te permettra de terminer ta nuit.

5) Sur la route on voit un magnifique château médiéval sur un rocher. On décide de s'arrêter. Impossible de se garer, cohue à l'entrée du village,routes barrées, motards tatoués, cheveux roses, déguisements d'indous (wtf?). Niquel, c'est le festival de musique de Beckov.

Les photos sont de Monsieur S. , of course.

Publicités

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s