France

Les Pyrénées Orientales # Tautavel

Un endroit où j'adore aller, mais assez tôt le matin pour éviter la cohue.

Un endroit où l'eau est cristalline et fraîche.

Un petit coin de paradis dans la roche: les gorges du Gouleyous, près de Tautavel, où coule le Verdouble.

DSC_0573

DSC_0574

DSC_0575

Depuis deux ans, le site est protégé et le parking payant (5€ la journée) suite à la dégradation des lieux. Il est, par ailleurs,  régulièrement occupé par des chercheurs et étudiants en archéologie car à quelques mètres au-dessus de nos têtes se trouve la caune de l'Arago, une grotte préhistorique.

Si on s'enfonce dans les gorges, il y a des rochers du haut desquels les plus téméraires sautent. Il y a aussi des voies d'escalade sur les parois et pour le plaisir des petits et des grands, des cordes accrochées dans les arbres permettent de se jeter allègrement dans l'eau.

Depuis les gorges, on peut apercevoir la Tour del Far où nous sommes montés avec les Nains. Une randonnée de 10 km (500m de dénivelé +/- ) dans la garrigue et qui offre un panorama fabuleux sur les Pyrénées.

2017-08-09-Tor del Far (11)

Les Nains ont chaussé leurs baskets, on a enfilé les sacs à dos et suivi le guide Papimi sous le soleil matinal.

2017-08-09-Tor del Far (21)

Rando Tour de Tautavel (22)

On a contemplé le paysage, senti le fenouil et le thym sauvage, écouté les cigales…

2017-08-09-Tor del Far (10)

…pour atteindre enfin le sommet vertigineux de la colline et sa tour de guet médiévale.

2017-08-09-Tor del Far (26)

Les Nains sont fiers d'avoir crapahuté jusqu'en haut et se ruent sur leur pique-nique. On ne change pas les bonnes habitudes.

Rando Tour de Tautavel (44)

Le chemin du retour s'avère un peu périlleux pour les Nains mais ils trouvent vite la solution: la descente sur fessiers. Efficace et sans danger.

Numéro Bis se plaint de ses orteils qui touchent le bout des chaussures et Doudou s'arrête poser une pierre sur chaque cairn… On ne change toujours pas les bonnes habitudes.

2017-08-09-Tor del Far (35)

2017-08-09-Tor del Far (34)

Puis le sentier devient moins rocailleux, la terre rougit et le dénivelé faiblit. Il nous reste encore deux petits kilomètres et Numéro Bis est en boucle avec ses orteils. On lui cloue le bec en s'arrêtant manger des figues sauvages.

2017-08-09-Tor del Far (48)

On arrive à la voiture et cette fois-ci, on change les bonnes habitudes: on a échappé à la pluie imminente… Une fois n'est pas coutume!

 

 

 

 

Publicités

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s