J'ai des choses à dire

Comment j’ai regardé Beyblade Burst

beyblade

Ce soir, j’ai fait une erreur. Celle de me poser sur le canapé où étaient vautrés mes Nains, le regard hagard devant l’écran de télé qui vomissait un dessin animé: Beyblade Burst.

Curieuse, je suis restée avec eux pour le visionner et évaluer les dégâts.

Si j’ai bien compris, les protagonistes participent à des combats de toupies. Des toupies métalliques. Et ces ‘combattants’ s’entraînent très durement mais en fait on ne comprend pas trop pourquoi, vu qu’il suffit juste de balancer deux toupies dans une caisse. Pardon, dans une ‘arène’. J’avoue que ça a éveillé mon intérêt…

Manifestement, il s’agit d’ un genre d’art martial, et là encore j’avoue que la comparaison m’échappe. Bref. Les ‘combattants’ sont même coachés et ont un kiné à disposition qui leur prodigue des conseils avisés : « Repose-toi, tu es fatigué, tu as trop forcé. » Mais forcé sur quoi putain?  Les Nains gobent devant ce ramassis de non-sens, alors je persiste, je me dis qu’il doit bien y avoir une intrigue.

Et oui! On y arrive: le COMBAT de toupies dans une espèce de dojo. Les adversaires ont l’air vraiment super stressés et la tension est palpable. De fait, les adversaires méditent un peu avant de combattre. Je t’ai dit: c’est comme un art martial.

Nous atteignons (enfin) au moment phare du dessin animé: le lancement des toupies (!) sous le cri de « Propulsion flash éclair! » ou « Hyper vitesse! ».  Voilà. Et ils arrivent à faire au moins trois minutes là-dessus: les toupies qui s’entrechoquent, les gros plans sur les visages des ‘combattants’. Bref, la tension est à son comble et moi je n’ai toujours pas compris le but de ce dessin animé… Gagne ta vie en lançant des toupies? La toupie c’est la vie? Viens frotter ta toupie contre la mienne?

Mais qui est le mec qui a balancé en réunion: « Bon les gars, j’ai une super idée: on va faire des combats d’arts martiaux mais sans arts martiaux. Des combats de toupies. »

Et surtout, qui sont ses abrutis de collègues qui ont répondu: « Ah ouais!!! Super idée! C’est novateur, c’est du jamais vu! » A coup sûr, il n’y avait pas de femme dans l’équipe.

Alors ce qui me rassure, c’est que lorsque j’ai livré mon analyse du dessin animé à mes Nains, ils ont souri et m’ont rétorqué: « C’est vrai qu’on ne sait pas trop pourquoi ils lancent des toupies…et pourquoi c’est très fatigant. »

Bon, c’est au moins ça de gagné. Demain je m’attaque à Power Rangers.

Publicités

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s