J'ai des choses à dire

S comme Sephora.

Tu as une heure à tuer, seule, tranquille, sans Nain qui a faim, soif ou pipi. Une heure entière pour toi avec toi-même et tu décides d’arpenter posément les rayons du magasin Sephora. Lorsque tu entres, une jolie vendeuse au teint orange et aux yeux de biche t’accueille de son sourire Email diamant et d’un « Je peux vous parfumer? ». Non merci.

Tu flânes, indécise, dans un rayon et une deuxième jolie vendeuse très orange aux yeux de biche te demande si tu as besoin de conseils. A ton humble avis, c’est surtout elle qui en a besoin car depuis l’avènement de Donald Trump, plus personne n’ose arborer une telle couleur de teint.  Tu la congédies aimablement car tu n’as besoin de rien, si ce n’est plusieurs mojitos dans un bar de plage avec ta copine.

Tu campes devant les fards à paupières aux couleurs improbables, dont un jaune poussin douteux. Une troisième jolie vendeuse orange aux yeux de biche t’accoste: « Puis-je vous offrir une fleur parfumée » en te tendant une rose noire en tissu, prête à l’asperger d’un nouveau parfum tendance, le tout accompagné d’un sourire éclatant Email Diamant. Même pas un peu de rouge à lèvres sur une dent. Décevant. Tu refuses poliment la charmante proposition avec un sourire d’ancienne tabagique adepte de café.

Tu quittes le rayon Clown pour faire une halte au rayon « Ravalement de façade », soit crèmes anti-âge-qui-coûtent-une-blinde. Une fucking jolie quatrième vendeuse orange t’aborde : « Puis-je vous offrir un ruban parfumé », prête à asperger le mini ruban pailleté du parfum tendance. Elles commencent vraiment à te gonfler, les poupées russes. Tu lui rétorques un peu sèchement qu’elle et ses copines orange pourront revenir t’accoster lorsqu’elles offriront le parfum.

Tu passes en caisse car tu as craqué sur un mascara noir yeux de biche à vingt-cinq euros et une cinquième (mais combien sont-elles?! Tu as l’impression d’être Neo face à Mr Smith dans Matrix) vendeuse orange aux yeux de biche te propose « Voulez-vous que je vous parfume avant de partir? ». Mais c’est quoi le plan commercial Sephorique? Le harcèlement de la cliente via le parfum? Elle sourit version Email Diamant et là, tu la vois. Cette grosse trace de rouge à lèvres pourpre sur l’incisive Email Diamant. Elle t’apaise, cette trace de rouge à lèvre. Elle vient consoler ton teint blafard, tes cheveux secs, tes yeux cernés, ton bouton d’acné des 38 ans. La pauvre… Si elle savait. Ses oranges de copines ne lui ont même pas signalé son sourire ridicule. Des  hyènes oranges aux yeux de biches. Tu passes les portes de l’univers impitoyable Sephorique en arborant ton plus beau sourire d’ancienne tabagique adepte de café. Cette petite sortie en solitaire à Sephora t’a fait un bien fou. Faudrait que tu t’y rendes plus souvent.

email.jpg

Publicités

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s