J'ai des choses à dire

SADAM, 1 an après.

Il y a quelques mois, j’évoquais ici le syndrome dont je souffre, le SADAM (Syndrome Algo-Dysfonctionnel de l’Appareil Maducateur), aussi nommé DCM (Dysfonction Cranio-Mandibulaire), ou dysfonction d’ATM ( Articulation Temporo-Mandibulaire), ou malocclusion ou encore syndrome de Costen. Tout ça.

ob_d584ae_1.jpg

Il y a presque un an, je m’effondrai littéralement comme un chateau de cartes et après une interminable période de noyade, puis de brasse coulée, je pense commencer mes longueurs de crawl. Mais du crawl à deux temps.

Cela fait huit mois que je consulte un ostéopathe, la fréquence varie selon l’apparition des douleurs. Chez moi, la cervicalgie est mon signal d’alarme: dès que je sens que ça bloque au niveau d’une cervicale ou dans le trapèze, je sais qu’il faut que l’ostéo me manipule rapidement pour éviter la cascade des symptômes (migraine ophtalmique, névralgies faciales, acouphène pulsatile). Au début du traitement, je m’y rendais tous les quinze jours… Aujourd’hui, les séances s’espacent de plus en plus et j’arrive à « tenir » un mois et demi. J’espère battre mon record prochainement: deux mois d’intervalle !

En parallèle, j’ai suivi un traitement dentaire: je n’ai tout simplement pas assez de molaires et pré-molaires (dû à un traitement orthodontique) pour supporter mon serrage de dents trop intense. Voilà l’origine de tout ce foutu bordel. J’ai donc fait ajouter deux belles molaires à ma mâchoire, ce qui a pris cinq mois, avec en toile de fond mes céphalées, mes acouphènes, mes névralgies.

Le traitement combiné (ostéopathe et occlusodontiste) a quasiment fait disparaître mes symptômes. Quasiment. Je n’ai plus de migraine (très rare), ni d’acouphène grave, ni de névralgie, de raideur dans la nuque ou de sensation de fatigue extrême. Je revis.

Toutefois, je sens qu’il est là et à présent, je sais le reconnaître:

  • la sensation d’oreille bouchée ou d’oreille lourde
  • les petites décharges électriques au niveau de la racine des cheveux
  • la sensation que mes dents ne se positionnent pas correctement, etc

Bref, une multitude de petits ressentis qui font que je ne suis pas guérie. La question étant: en guérit-on? Patience et longueur de temps…

J’en suis au stade où je consulte un dentiste formé en orthoposturodontie (voir le site du Docteur Clauzade). pour faire disparaître totalement les symptômes. Cela va passer par la pose d’une gouttière pour rééduquer mes mandibules, vulgairement parlant. Par ailleurs, je continue de pratiquer le yoga qui m’apprend à réduire mon stress qui amplifie mon serrage de dents la nuit.

J’ai bon espoir et espère démarrer mon crawl-trois temps prochainement. Je suis bien entourée, mes proches savent par où je suis passée et ceux qui demandent régulièrement où j’en suis, s’il y a des améliorations ou des rechutes ne savent pas à quel point ça me réchauffe le coeur.  Je m’accroche à eux comme une moule à un rocher.

Dans mes longues recherches sur le SADAM, j’aurais aimé trouver un témoignage sur le traitement et l’ évolution des symptômes. J’ai toujours fait chou blanc. J’espère que cet article aidera, consolera, dédramatisera, donnera espoir à ceux qui sont en phase de noyade. Le bord de la piscine est tout proche, tenez bon!

 

 

 

 

 

 

Publicités

4 commentaires sur “SADAM, 1 an après.

  1. Coucou Audrey,

    J’ai ma gouttière depuis janvier et quel bonheur. Après quelques aphtes sur la langue et des difficultés de prononciation, elle fait partie de mon quotidien désormais ! Et qu’est-ce que ça fait du bien ! Même si tu sers les dents, la gouttière te permet de rester bonne dans ta posture, ta mâchoire est complètement détendue et les cervicales vont mieux, même si ça prend du temps.

    Bonne continuation.
    Sarah

    J'aime

      1. J’ai le même problème au sujet du sadam et je vis un enfer j’aurai voulu savoir si un suivi ostéopathe peut faire du bien merci

        J'aime

      2. Bonjour,
        Je peux juste témoigner de mon expérience et de ma guérison. C’est en combinant soins ostéo de mâchoire et gouttière que j’ai vraiment ressenti un soulagement et une réduction progressive de mes symptômes. Il faut vraiment trouver l’ostéo qui s’y connait en SADAM et un dentiste spécialiste des problèmes d’occlusion. Le mien a suivi la formation du Dr Clauzade, reconnu pour ses travaux sur les dysfonctionnements occluso-dentaires et sur leur impact sur la posture du corps et les douleurs que cela engendre. La difficulté dans le Sadam est de trouver les bons interlocuteurs pour se faire soigner efficacement. J’ai changé 2 fois d’ostéo et 3 fois de dentiste avant de trouver ceux qui prennent en compté réellement tes symptômes et qui communiquent entre eux pour combiner les soins. Mon ostéo et mon dentiste ont suivi la même formation et travaillent de pair. Actuellement, je n’ai quasiment plus de douleurs, je porte une gouttière toutes les nuits et quand je ne travaille pas. Je vais voir mon ostéo tous les 3 mois environ, suivi d’un RDV de contrôle chez mon dentiste.
        Peut-être peux-tu contacter ici http://www.michelclauzade.com en demandant une liste de dentistes et ostéos qui ont suivi cette formation dans ta région.
        Je te souhaite bon courage dans ce parcours qui est si difficile. Mais la guérison est possible, courage!

        J'aime

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s