La tête dans les nuages·Norvège

La Norvège avec les Nains # Bergen express

Quand on a décidé de voyager en Norvège, on a choisi l’ouest du pays parce qu’on ne souhaitait pas visiter Oslo cette fois-ci. On a opté pour des vacances « vertes », avec au programme : de la randonnée, des fjords et du camping si le temps le permet. Même si Bergen est la deuxième ville du pays, elle n’en reste pas moins à taille humaine et elle est bien située pour découvrir les fjords.

Quand on atterrit à Bergen, 16°C nous accueillent, accompagnés de sa brise maritime. On va se cailler, mais ça on le savait déjà…

Jour 1: Premier contact norvégien qui pique et Bergen vue d’en haut.

Forcément quand tu arrives, où que ce soit, la priorité c’est de passer par la case « ravito ». On se rend dans un immense centre commercial dans lequel il y a un supermarché, un parc aquatique et une patinoire à curling. On sait que la Norvège est le pays le plus cher au monde, et ça se confirme au vu des prix des aliments. On ne va pas faire bombance ici, on va manger « basique »: des pâtes, du riz, des pâtes et du riz. Et on mettra peut-être de la sauce tomate si on est payé prochainement. Ici les fruits et légumes sont hors de prix (tomates: 5€ /kilo) et le choix est très limité. Bref, on va pas se claquer une ratatouille. Quant aux conserves, c’est très cher aussi . Je ne parle même pas des bières (5€ la canette de base) et du prix du paquet de chips (environ 4€). Il faut voir le positif: on va faire un sevrage pendant quinze jours.

On redécouvre certains produits auxquels ont avait goûtés en Suède: des tubes de fromage aux multiples saveurs (« Kaviar » c’est trompeur… c’est plutôt goût oeufs de lump; saveur jambon, crevette… Tout ce que tu veux, tu trouves!) ou encore les variétés de pains secs.

Evidemment ,on goûte au traditionnel fromage brun norvégien qui sent le chèvre fumé.

L’après-midi on se rend au centre-ville de Bergen. Comme il fait très beau, on choisit de monter le chemin de Fløyen qui mène en haut d’une des sept collines qui ceignent la ville. Un funiculaire charge des hordes de touristes mais le prix du trajet nous refroidit un peu (6,5€/adulte l’aller). On préfère donc monter à pied et bien nous en prend car ce n’est pas difficile du tout.

La vue du sommet est vraiment jolie, il y a aussi des aires de jeux où les Nains s’en donnent à coeur joie.

Nous redescendons par un autre versant, entre les sapins, les fougères et les mousses. Les Nains se prennent pour des aventuriers, Doudou trébuche une dizaine de fois et Numéro bis nous raconte la vie des scolopendres inlassablement (😳).

On rejoint tranquillement le centre ville et les Nains ne manquent pas de faire trempette.

On flâne dans le port et dans le vieux quai de Bryggen classé patrimoine mondial de l’Unesco. Le seul point négatif: le Costa Croisière qui vient de vomir ses hordes de touristes qui se ruent dans les boutiques traditionnelles du petit port et fondent frénétiquement dans les restaurants en milieu d’après-midi. Hormis ça, c’est mignon et ça vaut le détour!

Publicités

2 commentaires sur “La Norvège avec les Nains # Bergen express

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s