La tête dans les nuages·Norvège

La Norvège avec les Nains # Le bout du monde

Quand on te dit « Norvège », tu associes l’image du fjord, ces anciennes immenses vallées glaciaires. Pour toucher du doigt cette image, on a choisi de faire une excursion de 3h en bateau dans le fjord au nord de Bergen, l’Osterfjord. On réserve nos places par internet sur Rødne parce c’est tout simplement le prestataire le moins cher. Enfin, l’excursion nous coûte quand même 65€/adulte et 15€/ enfant, exorbitant si on compare au prix des Niagara Falls l’an dernier (30€/ adulte). Bref, on se dit qu’on ne retournera peut-être jamais en Norvège et que si on est là, c’est pas pour tricoter des pulls en laine. Donc on mangera encore plus de pâtes.

On embarque à Bergen, près du marché aux poissons et de nombreux touristes entrent dans le bateau en short et petite robe d’été. Oups…J’avais lu qu’il fallait bien se couvrir sur le bateau et c’est franchement indispensable dès les dix premières minutes sur le pont: on est littéralement fouetté par les vents.

On respecte la fameuse règle de l’oignon : trois couches minimum, que tu enlèves au gré de tes entrées et sorties sur le pont. Bonnet et buff indispensables!

On entre dans le fjord rapidement et le paysage est vraiment beau, on ne s’en lasse pas.

Le bateau s’arrête de temps en temps, histoire de laisse les touristes sortir de leurs fauteuils bien au chaud, pour prendre des photos. Ça nous fait bien rigoler …

On notera que la demoiselle en robe estivale n’est sortie que deux fois sur le pont…

On arrive au bout de notre périple, à Mo, un minuscule village qui vient fermer le fjord. C’est simplement magnifique.

Lors du retour vers Bergen, la plupart des gens dorment, bercés par le ronron du bateau. Les Nains s’effondrent, enivrés par le vent. On ne pourra pas dire qu’ils ont été pénibles, on ne les a pas entendus! Du coup, petite récompense faite maison à l’arrivée!

Le fameux hot dog à la sauce aigre-douce cornichons-piments et on ne sait pas quoi … Mieux vaut ne pas savoir!

Bon, cette excursion nous à mis l’eau à la bouche et le lendemain, on a décidé d’aller randonner dans un sentier qui surplombe l’Osterfjord. On ne va pas se contenter d’un balade en barque, quand même! En cherchant bien sur internet, on trouve un site qui répertorie les randos autour de Bergen. Il existe même une application qui répertorie les chemins de randos, explique leur difficulté et leur balisage (gratuit) et grâce à laquelle tu peux télécharger les cartes IGN, les transférer sur GPS (payant).

On dégote donc une petite randonnée niveau « moderate » de 3km appelée « The Castle«  parce que le point de vue est un énorme rocher imposant.

En tant que bons parents hyperactifs, on réveille nos Nains tôt, ils s’ équipent (pantalons, manches longues et chaussures de randonnée indispensables!), chargent leur sac à dos et nous voilà partis à la conquête du « Castle ». Le point de départ est à 1h30 de voiture de Bergen, ce qui permet à Doudou de prolonger sa nuit… On commence à les fatiguer, on est sur le bon chemin!

Les indications du site internet étant très précises, on trouve facilement le mini parking du point de départ. Le sentier monte à pic dès le départ et on bénit nos manches longues car c’est infesté de taons, la zone est assez marécageuse. On grimpe entre les bouleaux, les fougères et les myrtilles (englouties par Numéro Bis), on est seuls au monde.

Au bout d’une bonne demi-heure de marche à bon train, on atteint le sommet et là… hé bien on a presque regretté notre excursion en bateau de la veille tant le panorama est splendide.

Numéro Bis marque notre passage sur le cahier laissé dans une boîte métallique au sommet.

Le chemin retour se fait dans les herbes, les fougères, les roches et les mouillères. On patauge, on glisse mais on s’en moque car on vient d’en prendre plein les yeux. Ça a même cloué le bec des Nains. Enfin, pas trop longtemps pour Numéro Bis… On n’est pas prêt de voir une bestiole avec tout le raffut qu’il fait!

On reprend la voiture pour aller à Mo, le village au bout du monde, pour pique-niquer. Une dizaine de petites maison, une épicerie, une église, une école, une piscine (!). Le paradis. Enfin, pas en hiver, à mon avis…

Il est à peine midi quand on quitte Mo et comme on n’est jamais rassasié de paysages, on rentre à Bergen en contournant le fjord. Et s’agissant de routes de montagne et ne pouvant rouler qu’à 70km/h, on met 2h pour retrouver nos pénates. Mais on ne regrette rien car les panoramas sont à couper le souffle derrière chaque virage.

Retour sous la pluie, peu importe. On est saouls de belles images et de souvenirs. Petite récompense pour les Nains à l’arrivée: la tentative de gaufre norvégienne à la levure qui n’a pas levé…

Publicités

Des choses à dire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s