La vie à 4

La grasse matinée

Dimanche. Tu ouvres un oeil sur le réveil. 3h40. C’est cool, c’est dimanche et tu vas pouvoir te rendormir pour faire une grasse matinée car tu es un peu fatiguée en ce moment. Une bonne dose de sommeil va te requinquer pour mieux attaquer la semaine qui vient.

4h00.

4h52. En fait, non.

Tu sombres enfin.

5h30. L’Homme se réveille car il a une compétition et malgré toutes ses précautions, toi aussi.

5h40. La cafetière retentit.

6h15. L’homme part.

Tu re-sombres.

7h. Un Nain a une quinte de toux.

7h15. La couette a migré en totalité à droite du lit.

Tu re-sombres.

7h30. Une tempête ouvre la porte de ta chambre et crie « Mamaaaaan! On est réveillééééé! »

Tu fais « Mmmmm ». Tu sombres.

Peut-être 8h… Un ouragan refait voler la porte de ta chambre. « Mamaaaan! on a jouéééé, on descend déjeuneeeerrr! »

Tu fais « Mmmm put… »

8h29 : « Mamaaaaan! J’ai fait chauffeeeer mon laiiiit! »

Tu fais un « Putain de bordel je m’en fous » étouffé sous ta couette.

8h31. « On va prépareeeer ton cafééééé !!! »

Tu hurles « Prépare trois liiiitres! ».

C’est tellement agréable, ces grasses matinées dominicales! On se repose, on se détend, on recharge ses batteries.

attaque-des-enfants1

 

Publicités
La vie à 4

1 mois 10 phrases # janvier 2018

1) « -Maman, tu t’es épluché la moustache? »

2) Monsieur S. explique à Doudou la reproduction humaine. Doudou s’exclame: « Alors toi tu l’as fait deux fois! »

3) Numéro Bis, devant une Crèche: « Il est enterré là Jésus? »

4) « -Papa, il ne sait faire que des pizzas!

-Heu… Tu es sûr que je ne sais pas faire autre chose?

-Ah si! Du sport… »

5) Dialogue entre Numéro Bis et son Nain de copain :

« -J’ai mal à la tête depuis ce matin…

-Ah bon?

-Oui. Tu sais ce que j’ai pris ce matin?

-Non…

-De la vodka!

-C’est quoi?

-C’est un alcool fort que ma mère boit. »

6) Deuxième dialogue entre Numéro Bis et son Nain de copain :

« -Jean-Jacques Goldman, il s’est frotté les mains quand Johnny est mort.

-Ah bon pourquoi?

-Parce que que c’est le chanteur qui vend le plus de chansons!

-Au monde?

-Ben oui! »

7) Troisième dialogue entre Nains:

« Et là, tu vas voir, ma mère va se mettre à chanter et à sauter comme un kangourou et mon père, lui, il va chanter avec un pot à moutarde. »

8) « Ma mère, elle reste toute la journée sur le canapé. »

9) « Papi, tu sais jouer au Monopoly ?

– Oui car j’en avais un quand j’étais petit.

– C’est un très vieux jeu, alors! »

10) « Et papi, est-ce que tu as un dentier? »

La vie à 4

Le repas.

« Monsieur S : – Doudou, mange ton gratin et enlève ton coude de la table.

Moi: – Je vous garantis que si vous ramenez une appréciation sur votre bulletin concernant des bavardages, je vous pends par les pieds dans le garage.

Doudou:- Moi je bavarde pas.

Moi: -Non mais par contre, si tu pouvais arrêter de t’agiter et de dire n’importe quoi, ça nous ferait des vacances. Enlève ton coude!

Numéro Bis, penaud: -Euh…Moi j’ai eu une punition.

Moi: -Ah? Quand? Aujourd’hui? Pourquoi?

Numéro Bis: -Ben…c’était avant. J’ai dû recopier un exercice…

Monsieur S.: – Et pourquoi? …Doudou, Arrête de t’agiter et mange!

Moi: -Ton coude!!!!

Numéro Bis: -J’me rappelle plus.

Moi: – Doudou, mange ton gratin , assieds-toi bien…Et toi, tu peux faire une croix sur la Wii si tu as une remarque de comportement sur le bulletin.

Doudou fait des dabs, parle comme une caillra, s’agite.

Monsieur S: -c’est bon, va te coucher, tu me fatigues: tu ne sais pas t’arrêter!

Doudou sort de table, larme à l’oeil.

Numéro Bis: -Oh nooooon! Pas la Wii…!

Monsieur S.: -Tu peux commencer à rêver de Zelda parce que t’y toucheras pas.

Numéro Bis fond en larmes et sort de table, contrarié.

Monsieur S: – Bon…hé bien on est Gros-jean, maintenant. Y’a plus que nous pour débarasser la table… »

La vie à 4

1 mois-10 phrases# novembre 2017

1)  « Maman !! Tu as mangé les deux derniers macarons ?!? C’est décevant, très décevant! »

2) « Mon père il est pas vieux. Il n’a pas encore quarante ans. »

3) « Houuuuu !!! Ce gâteau me met en appétit! »

4)  » eh! Y’a un poulet sur les maillots de rugby francais! »

5) « C’est quoi une branchite?  » Un poisson qui tousse??!

6) « -Papa, quand tu jouais au rugby, tu passais à la télé ?

-Ah non, pas vraiment …

-Ben non! Ça n’existait pas la télé ! »

7) « Cite des mots qui se rapportent au mot-étiquette « Outils ».

-marteau, tournevis, maillet, scie fauteuse! »

8) « J’aimerais bien voir l’Afrique du Sud jouer contre la France car ils sont forts. Par contre, l’Afrique du Nord, je sais pas s’ils sont forts au rugby… »

9) « Ben les gens qui sont contre le Dictateur, ils ont qu’à manifester ! »

10) « Maman, aujourd’hui j’ai eu deux bons points, ça m’en fait quarante. Mais Machin il en a quarante-cinq…J’espère qu’il sera absent, comme ça je pourrai le rattraper ! »

J'ai des choses à dire·La vie à 4

Le 11 novembre.

Quand tu entends 11 novembre, tu imagines une journée au mieux grise, au pire grise et pluvieuse. Tu te vois vêtue de ta doudoune et emmitouflée dans ton écharpe, essayant vainement de passer entre les gouttes. Tu t’imagines fermant les volets de ta maison à 16h30 et préparer la soupe à 17h. Tu sais que cette journée est morose, terne, maussade, triste… Bref, une journée à te suicider aux Ferrero Rocher.

Et c’est exactement ça, sauf si…

Sauf si tu démarres ton 11 novembre à 10h dans un gymnase plein de Nains basketteurs qui se jettent sur tous les ballons comme des hyènes sur une carcasse de gazelle et qui se repaissent de chips et de Fruit shoot entre chaque match.

Sauf si tu t’accordes une heure de yoga.

Sauf si tu regardes pour la énième fois Hotel Transilvania 2 avec tes Nains.

Sauf si tu fais une partie de Scrabble avec eux et que le meilleur mot de Numéro Bis est « ANE ».

Sauf si tu ouvres ton roman alors que Doudou dessine, Numéro Bis construit un Lego, et que Monsieur S. prépare des muffins au chocolat.

Sauf si t’octroies le luxe de prendre un bain et que personne ne vient te déranger. Même pas une fois.

Sauf si tu partages un repas tonitruant en famille.

Sauf si tu fais tellement turbiner ton poêle ou ta cheminée que tu as l’impression d’être aux Maldives.

Sauf si tu regardes l’ouverture du match France – All Black et que tes Nains s’époumonent en chantant la Marseillaise.

Sauf si tu te vautres sur ton canapé, enroulée dans ton plaid à bouclettes devant la cheminée, en pyjama moumoute et que tu te fous de ressembler à une mémère et de regarder un film pour les moins de dix ans : tu es bien.

Même un 11 Novembre.