Pays-Bas·Voyages

La Hollande avec les enfants # Partie 3

Toujours plus au Nord!

DSC_2087

Jour 5: l’île de Texel

Texel est une des quatre îles des Wadden, archipel septentrional hollandais. Il n’y a que 13000 habitants à l’année mais les touristes affluent en été. Nous avons choisi de nous y rendre car l’île reste très sauvage, on peut y croiser une multitude d’oiseaux et d’animaux. Après deux jours dans la capitale (voir ici), le grand air nous a fait le plus grand bien!

Sur la route qui nous mène à Den Helder d’où part le ferry, nous pouvons admirer des champs de tulipes à perte de vue, de vastes étendues multicolores entre les éoliennes, les moulins et les moutons.

Nous prenons le ferry à Den Helder: la traversée avec voiture coûte 25€ en semaine et 40€ le week-end, elle dure 30 minutes, chargement et déchargement compris. Sur le pont du bateau, ça souffle sévèrement!

mai hollande (504)

Nous débutons notre périple sur l’île par la petite ville de Den Burg, au centre de l’île. C’est la ville pour touristes, celle qui te vend les chaussons faits en laine de Texel, le cendrier Texel, la bière de Texel (on est tombé dans le panneau…) et le sac I love Texel.

Les ruelles sont mignonnes et les maisons typiques hollandaises me fascinent toujours autant.

DSC_2033

DSC_2027

DSC_2037

DSC_2035

On pique-nique sur une place avec des jeux pour enfants puis on reprend la route par l’est pour faire une halte à Oosterend, un ravissant village pittoresque. Les Nains se sont endormis dans la voiture car la fatigue commence à s’accumuler. Monsieur S. reste donc avec les Nains dans la voiture alors que je pars visiter le village seule.

Certains habitants vendent quelques produits devant leur maison (confitures, pommes de terre, plantes) et laissent une petite urne dans laquelle on glisse son paiement. J’aime cet état d’esprit, c’est si différent de ce que l’on peut connaître en France…

mai hollande (592)

DSC_2045
DSC_2039

DSC_2050

DSC_2053

Bibliothèque en libre-service.

DSC_2054

DSC_2046

Après mon petit tour en solitaire je rejoins la Papamobile: les Nains réveillés perdent patience. On leur promet alors le phare à De Cocksdorp, l’endroit le plus au nord de l’île.

Sur la route qui mène au phare, c’est moutons à gogo (d’où la fameuse laine de Texel) et verts pâturages!

DSC_2063
DSC_2066

Arrivés au phare de De Cocksdorp, le paysage se transforme et laisse place à des étendues de sable et de dunes.11018833_780638262043038_3217656259996847570_n

DSC_2071

Les Hollandais profitent aussi du beau temps et viennent pêcher, faire du cerf-volant ou encore jouer sur les plages. Après une bonne halte pendant laquelle les Nains ont construit une cité-volcan de sable et ont rempli leurs baskets (et la voiture) de milliards de grains de sable, nous partons découvrir le parc national des Dunes à De Slufterweg, sur la côte ouest de l’île.

mai hollande (558)

Absolument extraordinaire!

10995390_780638288709702_1544187120338435631_n

mai hollande (569)

DSC_2086

CIMG2557

mai hollande (561)

Des kilomètres de dunes où viennent nicher de nombreuses espèces d’oiseaux et où on écoute le vent, la nature, le silence… enfin presque…

DSC_2104

DSC_2111

On termine notre aventure sur Texel à Den Hoorn, un petit village aussi pittoresque que Oosterend puis on embarque sur le ferry direction Den Helder.

Nous n’avons pas fait le musée Ecomare où l’on peut voir des phoques et autres animaux marins. Nous avons préféré sillonner l’île et nous contenter de ce qu’elle nous offrait: des contrastes exceptionnels, des paysages inattendus et surprenants.

Jour 6: Du repos bien mérité et des petites balades.

La journée de la veille a été fatigante pour les Nains. Nous décidons donc de faire léger aujourd’hui et de nous rendre à Alkmaar pour voir le marché aux fromages.

DSC_2121 DSC_2125 DSC_2132 DSC_2126 DSC_2140

Puis nous partons profiter de notre dernier après-midi hollandais à la plage.

mai hollande (619)

C’était notre premier séjour à l’étranger avec les Nains, sept jour de découvertes, de petits bonheurs, sept jours exceptionnels. J’ai hâte que l’on recommence!

Un grand merci à Monsieur S. pour ses magnifiques photos ainsi qu’à Katel, Sander et Jules pour ce voyage inoubliable!

Pays-Bas·Voyages

La Hollande avec les enfants # Partie 2

AMSTERDAM

Comme dit Numéro Bis: « C’est parti pour Amstermdam! »

Jour 3: Amsterdam entre les gouttes

Arrivés à la gare centrale d’Amsterdam vers 10h30, nous filons à l’office de tourisme qui est juste en face pour y acheter la City Card IAmsterdam. Elle permet d’accéder gratuitement à la plupart des musées de la ville et alentour, donne libre accès aux transports en commun, offre une croisière d’une heure sur les canaux et des réductions dans pas mal de restaurants etc.

Je la recommande vivement!! Il y a trois formules: 24h (49€), 48h (59€) ou 72h (69€). Nous avons choisi 48h et il faut avouer qu’au bout de deux musées, nous l’avons largement amortie. Je vous conseille de bien vous renseigner avant de l’acheter car le jour J, vous trouverez beaucoup de monde aux guichets et si vous ne voulez pas perdre de temps en explications en anglais, épluchez tout de chez vous, le site est très bien fait. Nous n’en avons pas pris pour les enfants car beaucoup de sites sont gratuits pour les moins de 5 ans.

Le temps est plutôt clément mais l’orage menace. Nous décidons de faire la croisière sur les canaux pour avoir un aperçu général de la ville.

On file vers le premier organisme en face de la gare: Holland International qui accepte la City card. Le guichetier est sympa, il nous offre la croisière pour Doudou qui normalement aurait dû payer (7.50€) puis nous donne des coloriages et des crayons pour les Nains. Ils sont très sagaces…

CIMG2516

DSC_1826

On croise une multitude de péniches et on se prend à rêver à une vie différente. Allez, on redescend sur Terre: Doudou a faim, Numéro Bis gesticule dans tous les sens sur la banquette du bateau et pousse des petits cris d’animaux. Ben oui, hein, ils aiment bien nous mettre la honte…pas les vôtres?

On sort du bateau (il était temps) et le ciel se couvre. Nous nous réfugions au Mac Dalle, histoire de remettre les troupes sur pied avant d’attaquer l’après-midi.

DSC_1830

Les Nains et Monsieur S. sont repus mais il pleut des cordes. Pas grave. Je préfère ça à un beau soleil et trois mâles affamés.

Nous courons jusqu’au Nemo, une Cité des sciences où nous retrouvons la totalité des Nains Amsteldamois qui sont en vacances eux aussi. C’est bondé, c’est bruyant mais nos Nains y trouvent leur compte même si toutes les explications sont en anglais ou néerlandais. Tant pis pour les frenchies, zont qu’à être bilingues dès leur naissance!

DSC_1845

Nous y restons deux bonnes heures: Numéro Bis court partout et Doudou se remet lentement de sa terreur pour les orages.

DSC_1862

DSC_1885

DSC_1867

Nous sortons sous le soleil pour nous rendre au Scheepvaartmuseum, le musée d’histoire maritime des Pays-Bas qui vaut vraiment le détour! Une belle découverte pour toute la famille. Il retrace le mode de vie des marins du 17e siècle de manière très ludique et évoque les monstres marins. Le clou du musée réside dans la visite du Trois-mâts d’Amsterdam (18è siècle), soit le « bâteau de pirates » pour les Nains. Exceptionnel pour eux et très intéressant pour nous.

DSC_1889

CIMG2523

DSC_1909

Le musée ferme à 17h, on termine notre visite en goûtant sous la splendide verrière du musée, ravito oblige!

DSC_1894

A la sortie du musée, il fait un vent à décorner les bœufs, j’ai l’impression que la Tramontane ne m’a jamais quittée. On part sillonner quelques rues au hasard puisque les Nains tiennent étonnamment le choc et ne se plaignent pas trop. On traverse des petits canaux, on admire les façades, on s’arrête manger une gaufre et j’entends mes Nains dire « Thank you » à tout le monde. Doudou reste coi quand je speak English et fait quelques tentatives dans la langue de ShakesPIRE.

DSC_1922

DSC_1933

DSC_1932

DSC_1925

DSC_1927

DSC_1934

Sur le chemin du retour, on fait le jeu du « Ce que j’ai préféré aujourd’hui ». Première réponse commune des Nains, je vous le donne dans le mille: « le restaurant! », le fucking Mac Dalle du midi… Puis viennent quand même des réponses qui nous réconfortent: le bâteau de pirate et le train (c’était leur première fois en train).

Il est 18h, nous arrivons à la gare centrale et les Nains ne s’endorment même pas pendant le trajet en train!

On les sous-estime, demain on finira bien par les avoir!

Jour 4: ASTERDAM entre les gouttes aussi.

Arrivés à 10h15 à la capitale, nous sautons dans un tramway bondé pour parvenir au musée Van Gogh, objectif premier de notre journée. Les Nains rigolent comme des baleines dans le tram qui secoue un peu, pour eux c’est encore une première.

Quelle déception en arrivant dans le quartier des musées! Il y a des files d’attente de plus d’une heure et on ne va quand même pas faire subir ça aux Nains! Ma déception est immense, bye bye Van Gogh… Je vous conseille donc de ne pas faire comme nous et d’acheter vos billets à l’avance.

On ne regarde même pas vers le Rejkmuseum, c’est overblindé.

On décide alors de se rabattre sur le Stedelijk Museum, le musée d’Art Contemporain, juste à côté du Van Gogh et bien nous en a pris! Personne aux guichets: on fonce! On entre dans l’univers de Matisse et de ses collages, on admire des Chagall et Braque. Puis on s’arrête à l’espace dédié aux enfants et on dessine et découpe à la manière de Matisse pour orner les murs de la pièce. J’adore, ça me console un peu.

DSC_1947

Henri Matisse, La perruche et la sirène, 1952-1953

DSC_1945

L’atelier de collages pour enfants.CSC_1959

Van Gogh

On sort pique-niquer dans le parc aux Miffy: les Nains cassent une graine en courant et hurlant après les pigeons…bienvenue dans notre monde!

image

On reprend le tramway qui nous mène vers le quartier des 9 Ruelles. On flâne, on prend un orage, on s’arrête dans un café, on flâne, on se refait saucer à la hollandaise et le vent nous fouette sévèrement. Mais cela n’entame en rien notre enthousiasme et nous déambulons entre les canaux et les ruelles. C’est beau, dépaysant, émouvant.DSC_1971

DSC_1968

DSC_1976

Numéro Bis est en boucle (il a faim-déjà) et Doudou se remet de ses émotions car les orages le terrorisent. On les traîne jusqu’à l’Artis Zoo que je recommande vivement! Un zoo d’une grandeur impressionnante où les Nains ont pu faire des Wahou et des Ahhhh devant les insectes, félins, papillons, singes, poissons…bref,tout le monde était là. En plus, on peut facilement se mettre à l’abri quand il pleut des trombes d’eau…

image3

image4

DSC_1985

CSC_2020

A voir absolument: la serre aux papillons!

DSC_2009

Les Nains sont fatigués, on prend le chemin du retour et notre fameux train de 18h.

En parlant du train, j’en profite pour vous signaler une particularité des transports aux Pays-Bas. L’achat de billets de train se fait très simplement sur les bornes automatiques. Les enfants ont un tarif préférentiel (2,50€ A/R Beverwijk-Amsterdam par exemple). Mais attention, il faut checker in et out obligatoirement, c’est à dire à l’entrée en gare ET à la sortie. Il faut bien regarder les bornes de checkpoint qui indiquent « check in ou check out » …en néerlandais… Nous étions un peu déroutés avec le procédé mais des gens charmants sont venus à notre rescousse en nous entendant parler français. Les Hollandais sont très aimables, bienveillants et serviables. Quel plaisir! Certains Français devraient en prendre de la graine…

Concernant Amsterdam, je reste un peu sur ma faim: il faudra vraiment que l’on revienne sans les Nains pour visiter les musées et arpenter davantage certains quartiers, entrer dans les cafés bruns et manger local.

Mais je souris déjà à l’idée de la journée de demain car elle promet d’être riche en émotions!

A suivre…

Pays-Bas·Voyages

La Hollande avec les enfants # Partie 1

DSC_1741

La Hollande septentrionale: entre terre et mer

Nous avons logé dans une petite ville de Hollande du nord, Beverwijk, à 5 min de la mer et 30 min d’Amsterdam.

Nous avons posé nos valises puis nous nous sommes rendus à la mer, histoire de détendre nos Nains après cinq heures de voiture.

11182170_778653085574889_5551982074226187619_n

CIMG2389

Notre itinéraire de découverte a réellement débuté le jour suivant et nous avons adapté notre séjour à leur rythme de Nains de 4 et 5 ans.

Jour 1:

Le temps est maussade mais il ne pleut pas encore. On a l’habitude, le mauvais temps ne nous empêche pas de sortir, sauf déluge, cela va de soi. Nous sommes allés admirer les moulins de Zaanse Schans, site hautement touristique, certes, mais à quelques minutes de « chez nous » et s’il pleut des trombes, nous pourrons rentrer mettre les Nains au sec.

Le parking du site étant payant (8€), nous garons la Papamobile dans une petite rue fort jolie du village de Zaandijk et nous nous rendons à pied au site.

Une dizaine de moulins se succède, les uns aussi ravissants que les autres et nous visitons un moulin à bois (je ne savais même pas que ça existait!).

image

Les Nains sont ravis devant le mécanisme du moulin qui permet de fabriquer des planches.

DSC_1657

DSC_1666

DSC_1667

Nous poursuivons notre balade et traversons le fleuve en bateau et arrivons à l’écluse de Zaandijk. Euphorie des Nains, la barque, c’est leur dada. En plus, les personnes qui nous font traverser sont charmantes, souriantes et essaient de nous sortir les deux ou trois phrases en français qu’elles connaissent. Bon, elles se moquent aussi de ma prononciation néerlandaise mais c’est de bonne guerre…

Sur l’autre rive, nous découvrons de charmantes maisons typiques datant du XVIIIe siècle et retrouvons enfin la Papamobile car les Nains sont affamés après deux heures de balade (avec ravitos, hein, on est pas suicidaires…).

DSC_1675

DSC_1681DSC_1677

L’après-midi la pluie est de la partie mais rien ne nous empêche d’aller faire un tour au plus grand marché couvert d’Europe Bazaar. On y trouve tout et n’importe quoi, c’est immense.

CIMG2441

Nous souhaitions voir le marché turc que l’on nous avait recommandé. Bien nous en a pris: épices, fruits secs, pains, fruits et légumes. On y a laissé quelques deniers…

CIMG2446

A la sortie de Bazaar il pleut toujours, demain sera meilleur!

Jour 2:

Nous nous rendons en voiture à Haarlem, petite ville au nord-ouest d’Amsterdam.  On se stationne facilement? Tu m’étonnes John, à 4€ l’heure, tu regrettes ton biclou et la carriole pour Nains.

Nous avons déambulé dans les rues de la ville et le long des canaux. Petit pique-nique à l’arrache sur la Grand place sous le sourire des autochtones et au soleil. Les Nains ne se plaignent pas encore, on en profite pour aller jusqu’au moulin qui borde le canal et on observe les ponts pivotants qui laissent passer les bateaux.

DSC_1700

DSC_1716

DSC_1730

CIMG2461

On reprend la Papamobile pour attaquer le « dur » de la journée, Keukenhof: LE site à ne pas manquer et qui ouvre de la mi-mars à la mi-mai. Un parc immense que viennent orner des parterres exceptionnels de tulipes. Nous y passons 3h, il y a des jeux pour les Nains, ils courent dans les labyrinthes pendant que nous admirons les variétés de tulipes. Tout le monde est content!

image image image

DSC_1763

DSC_1746

CIMG2486

Keukenhof: 16€ par adulte et 8€ par enfant + 6€ de parking obligatoire. Incontournable parce que splendide!